L’influence du phénomène Kardashian sur la chirurgie plastique

L’influence du phénomène Kardashian sur la chirurgie plastique

La famille Kardashian a créé une influence mondiale sur l’orientation des opérations de chirurgie esthétique. Le recours aux interventions plastiques a augmenté pour ressembler aux sœurs Kardashian, plutôt pour subir une transformation radicale au lieu d’ajouter quelques retouches.

La chirurgie esthétique pour un visage transformé :

L’influence du phénomène Kardashian sur la chirurgie plastiqueA l’instar de la petite Chloé la benjamine de la famille Kardashian, de très jeunes personnes de 20 ans ont commencé à solliciter le recours à des injections de botox et d’acide hyaluronique. Des chirurgiens déclarent qu’ils reçoivent des patients âgés de moins de 16 ans. Non pas pour camoufler des imperfections mais pour modifier les traits et se procurer un nouveau visage et pulper les lèvres.

Un nouveau défi pour les chirurgiens en Tunisie :

Les chirurgiens commencent à compter les patientes qui viennent avec les photos des Kardashians pour se faire les mêmes changements, des transformations effectuées souvent par le photostop. Puis les jeunes ne se rendent pas comptent que ces injections ajoutent aux traits un effet d’âge tel l’aspect innocent de Kylie Jenner qui a disparu si tôt.

La chirurgie esthétique : l’addiction des Kardashians

‘’L’effet Kardashian’’ est né suite à une addition à la chirurgie plastique. Si on compare les photos anciennes de Kim avec les nouvelles publiées sur les réseaux sociaux, à voir clairement qu’elle ne s’est pas contentée de quelques interventions pour embellir son corps mais qu’elle a multiplié les opérations au point de plus le reconnaitre. Kim a retouché sonnez, a augmenté sa poitrine, a rebondi son postérieur et est devenue une adepte de la médecine esthétique ; laser pour ses poils, peeling, vampire facial…

De sa part la petite Khloé Kardashiana déclare que se faire des masques de soins chez soi est pareil à se faire une chirurgie esthétique : son addiction est abusée. C’est la première victime de l’effet Kardashiana : inspire de sa sœur ainée, elle affirme que les chirurgies esthétiques sont une voie pour la célébrité.

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website