Gynécomastie tunisie

La gynécomastie ou appelée aussi adipomastie est une opération de chirurgie esthétique qui permet d’obtenir une réduction mammaire pour homme ainsi que la correction du volume exagéré des seins masculins. Cette intervention vise à réduire une hypertrophie de la glande mammaire.

GynécomastieA qui s’adresse la gynécomastie ?

Ce défaut esthétique qui consiste en l’augmentation du volume de la poitrine chez l’homme peut survenir à différentes étapes de la vie : soit à la naissance, soit à la puberté ou encore au cours de l’étape de vieillissement.
La gynécomastie peut être présentée sous diverses formes et ceci est à même d’impliquer une intervention différente et variée pour une gynécomastie. Il peut s’agir d’une conséquence de l’obésité, une forme d’excédent de graisse situé sous-cutané et qui peut être corrigée par une simple intervention de lipoaspiration. Cette dernière ne constitue pas une chirurgie lourde, elle ne laisse que peu de traces et n’est pas douloureuse.
Un autre cas se pose, celui d’une gynécomastie glandulaire qui présente un excédent de glande mammaire isolé chez un homme de corpulence maigre. Dans ce cas, la solution consiste en l’ablation de la glande mammaire par le biais d’une incision au niveau de l’aréole.
Il peut également s’agir d’une gynécomastie mixte, c’est le cas le plus fréquent et le plus typique. Elle se traduit par un excès de glande mammaire qui est bordé par de la graisse. Dans ce cas, le chirurgien esthétique devra réaliser en même temps une ablation de la glande mammaire ainsi qu’une lipoaspiration.

Consultation postopératoire à une gynécomastie

Il est nécessaire de réaliser un bilan préopératoire conforme aux prescriptions du chirurgien. Aussi, le patient doit réaliser une mammographie et une échographie mammaire. Le chirurgien en compagnie du médecin anesthésiste rencontre à la veille de l’intervention de gynécomastie, le patient.
Le patient ne doit prendre aucun médicament qui contient de l’aspirine sur une période de 10 jours avant l’opération de gynécomastie. Dans le but de réduire le risque de formation de nécrose cutanée, le patient devra impérativement arrêter de fumer avant l’intervention de deux mois. Quant à l’hospitalisation pour une gynécomastie, elle dure deux jours.

Comment se déroule l’intervention de gynécomastie ?

L’intervention de gynécomastie se pratique sous anesthésie générale et peut durer de quelques minutes, dans le cas où il s’agit de liposuccion isolée, à deux heures s’il s’agit de formes complexes qui requièrent une réduction majeure.
Le chirurgien pratique une incision au niveau du bord inférieur de l’aréole et là-dessus, il enlève la glande mammaire en pratiquant une mastectomie sous-cutanée, ainsi que la graisse cumulée dans cette zone.
Au niveau de la périphérie de l’excédent glandulaire, le chirurgien pratique une intervention de liposuccion dans le but d’avoir un ensemble harmonieux. Des résidus sanguins et lymphatiques peuvent s’accumuler dans la zone opérée du corps, qu’il faudra évacuer et pour ce faire, le chirurgien met en place un drain et une bande élastique à la fin de l’opération.

Suites et recommandations postopératoires à l’intervention de gynécomastie

Le patient aura à la suite d’une intervention de gynécomastie, des douleurs au niveau de la zone opérée. Ces douleurs sont plutôt minimes et peuvent être sous contrôle en recourant à des antalgiques ou antidouleurs prescrits par le médecin.
Le patient devra également porter un gilet compressif de type boléro pour une durée de un à deux mois tout au long de la journée et de la nuit. Le but du port de ce gilet compressif est d’appliquer la peau décollée sur son sous-sol.
En ce qui concerne les fils de suture, ils seront résorbés très vite après l’intervention. Le patient devra également se soumettre à un arrêt de travail de 5 à 10 jours. Les activités sportives, les mouvements un peu violents, le port de charges lourdes sont strictement interdits sur une période de 1 à 2 mois.

Suivi postopératoire à l’intervention de gynécomastie

Il y a deux étapes de suivi postopératoire à une intervention de gynécomastie, il s’agit de :
– Pendant le séjour en Tunisie : le patient bénéficiera de l’assistance du chirurgien qui se déplacera à l’hôtel de séjour pour vérifier le pansement et les cicatrices.
– Après le retour de Tunisie : le docteur du patient prendra la relève pour faire le suivi après la période d’hospitalisation et sera à la disposition du patient à distance en vue de répondre à ses questions éventuelles.

Résultat d’une gynécomastie

Le résultat d’une gynécomastie parait dans l’immédiat en soulignant la disparition des seins au premier pansement du lendemain de l’opération. Quant au résultat définitif et final, il peut être observé au bout de six mois à un an au regard de l’aspect progressif de la rétraction cutanée.
Le patient pourra obtenir un résultat final d’une gynécomastie sur le volume graisseux. Les cicatrices thoraciques, si elles sont longues, dans le cas où il y a eu un excès cutané majeur, sont visibles cependant pourront être cachées grâce à la pilosité du thorax. L’aspect final des cicatrices pour être apprécié au bout de 12 mois de manière générale.