Stars méconnaissables à cause de la chirurgie esthétique

Stars méconnaissables à cause de la chirurgie esthétique

+Les chirurgies esthétiques qui vont trop loin :

Le recours aux chirurgiens esthétiques, est très fréquent par les stars qu’ils soient des acteurs, mannequins, chanteurs, politiciens ou sportifs, et ce pour garder au maximum leur jeunesse surtout aux yeux de leurs fans et des agences de communication et de publicité, mais aussi pour corriger toutes déformations du corps.

En effet, si le célèbre pop star Mickael Jackson demeure la star ayant ouvert la porte aux chirurgiens esthétiques, beaucoup de célébrités y font recours, avec un résultat très réussi et dont l’aspect est naturel dans certains cas, cependant il est possible qu’il soit un procédé complètement raté, ce qui aura un effet très négatif sur l’image médiatique, voire même entravé tout une carrière.

Dans cette perspective, des personnalités comme Méla­nie Grif­fith, Joan Van Ark et Rose McGo­wan sont aujourd’hui méconnaissables après avoir tirés leurs traits ou le gonflement de ses lèvres et pommettes.

En fait, le look constitue l’un des éléments essentiels de l’image de marque d’une célébrité, en effet, il c’est leur apparence que le public recherche toujours et à première vue en consultant les magazines people, les sites internet et les réseaux sociaux tels que Facebook et Instgram.

Dans cette perspective, les stars et leurs équipes de communication insistent toujours sur l’apparence d’éternelle jeunesse en vue de mieux plaire, au point que plusieurs stars ont passé sous le bistouri non pas pour une ou deux fois, voire même pour plusieurs fois, mais avec des résultats désastreux.

+Les pires ratés des chirurgies esthétiques :

En pratique, lorsqu’une chirurgie esthétique est pratiquée à sa juste valeur, son résultat est généralement invisible, alors que si le patient ou la patiente en abuse sous prétexte qu’il à de l’argent et peut faire ce qu’il souhaite, à la sortie de la clinique le visage est figé ou les lèvres sont ultra gonflées.

 

*Amanda Lepore, la femme en plastique :

Amanda Lepore, est en réalité un homme qui est devenue une femme qualifiée de plastique grâce à de multiples chirurgies esthétiques, ayant trait à des modifications du squelette sur ses cotes, des implants mammaires et fessiers, une construction féminine, du botox et du collagéne.

 

*Dona­tella Versace, la femme aux mille visages :

C’est une jeune créatrice de mode, ayant aux années 90 optée pour devenir une créature à l’apparence étrange, puisqu’elle à changer carrément son visage, plusieurs fois en une seule année.

En effet, son nez est devenu plus ou moins fin ou aplati, ses pommettes se gonflent et se dégonflent ainsi que ses lèvres, dont la forme et l’épaisseur continue d’évoluer.

En fait, elle ne garde que ses cheveux lisses et blonds platine.

 

*Joan Rivers, la reine de la provocation et de la chirurgie esthétique :

Avec ses multiples opérations esthétiques, dont le premier fut en 1965 à l’âge de 32 ans, Koan Rivers injectait fréquemment du botox et du collagène. Elle est un grand défenseur, de la chirurgie esthétique au profit des personnes âgées.

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website