Simulation en 3D pour réaliser une rhinoplastie

Simulation en 3D pour réaliser une rhinoplastie

  • rhinoplastie-walid-balti

Autant que la technologie avance autant que les chirurgies esthétiques s’y adaptent. La rhinoplastie a bénéficie de la technologie de la simulation.

L’affaire du nez

la rhinoplastie

Quelque soit l’affaire du nez la rhinoplastie est une affaire de beauté pour le nez et pour chaque personne. Le nez en tant qu’organe apparent sur le visage a son importance pour la beauté. La beauté incorpore le nez parce qu’il est primordial sur le visage. Il est en relief et il représente tout un monde pour le patient et pour le chirurgien esthétique.

Il n’y a pas de doute que le nez mérite toute l’attention qu’on lui accorde et c’est pour ça que les spécialistes simulent la rhinoplastie avant de la pratiquer. Une rhinoplastie est une opération chirurgicale qui intervient pour améliorer et répondre aux ambitions ou exigences des patients ou patientes.

La technologie au service de la chirurgie

Eh oui ! Comme pour beaucoup d’autres cas de chirurgie esthétique, la simulation se met au service de la rhinoplastie. Avant de procéder à une intervention chirurgicale esthétique qui est la rhinoplastie, les chirurgiens procèdent, désormais, à une simulation sur ordinateur.

Ils procèdent à la pratique de toutes l’opération, du début jusqu’à la fin pour parer à toute mauvaise surprise au cours de la réalisation. Ayant procédé à l’analyse du cas du patient ou patiente, le chirurgien établit les données sur un logiciel spécialement conçu à la simulation et pratique toute l’opération.

L’objectif

L’objectif d’un tel exercice est d’éviter de commettre des erreurs pendant la pratique réelle de l’intervention esthétique de la rhinoplastie. En effet, la pratique chirurgicale de cette opération n’est pas chose simple, et les cas diffèrent d’une personne à une autre. Pour toutes ces raisons l’on a pensé préparer un logiciel qui permet de s’entrainer par simulation avant de procéder à pratiquer l’opération. De tels actes sont devenus, désormais, habituels à travers le monde car se sont, enfin de compte, des méthodes qui facilitent le travail des praticiens.