Quand avoir recours au lipofilling des seins

Quand avoir recours au lipofilling des seins

  • lipofilling des seins

Depuis que le lipofilling des seins a été développé c’est la seule technique de chirurgie esthétique qui peut concurrencer l’augmentation mammaire par mise en place d’implants.

lipofilling des seinsMalgré l’évolution des prothèses mammaires que ce soit la durée de vie des implants qui dépasse désormais largement les 10 ans, ou les matériaux qui les composent qui diminuent considérablement les risques de complications, elles restent des corps étrangers et certaines femmes peuvent se sentir gêner par la sensation des bords (chez les femmes minces) ou des plis qui peuvent être palpables ou visibles à la périphérie.

Le lipofilling mammaire permet d’obtenir un résultat naturel, sans avoir recours à un corps étranger.

Cependant, le recours au lipomedelage des seins n’est pas systématique :

Indications

Classiquement, le lipofilling des seins, permet une augmentation de la taille des seins par ajout de graisse.

L’augmentation ne peut être que modérée, la femme gagne 1 à 2  taille de bonnets soit l’équivalent de la mise en place d’un implant mammaire de 250 à 300 centimètres cubes.

Le lipofilling peut aussi être un recours chez les femmes présentant une hypotrophie mammaire.

Pour les personnes présentant des seins asymétriques, il est possible de traiter cette disgrâce en augmentant au moins l’un des seins.

Le traitement du décolleté vidé, puisque, l’intervention permet d’amplifier cette zone notamment chez les femmes minces.

Le lipofilling est indiqué pour les seins présentant des malformations types hypotrophie (seins tubéreux).

Dans le traitement de la ptôse mammaire, le lipofilling permet des résultats très satisfaisant, cependant, il doit être associé à un redrapage de la peau.

Le lipofilling mammaire peut aussi être associée à la mise en place d’implants soit dans le même temps opératoire soit après une première intervention pour affiner le résultat.

Ainsi, pour une patiente non satisfaite de son implant, elle peut les faire retirer et avoir recours à une autogreffe de graisse.

Si les bords des implants sont trop visibles, ou qu’ils présentent des plis, le lipofilling permet de masquer ces défauts.

Dans le cas où une patiente a une peau fine, le recours à une liposculpture  en complément à l’augmentation mammaire classique peut être nécessaire puisque les implants peuvent être palpables.

Contre-indications

Le lipofilling des seins est contre indiqué chez les personnes qui ne présentent pas assez de graisse pour être réinjectée.