Chirurgie esthétique : Risques et rôle du chirurgien

Chirurgie esthétique : Risques et rôle du chirurgien

  • Chirurgie esthétique Risques

Rôle Du Chirurgien : Tout acte médical et en particulier, les interventions chirurgicales comportent des risques liés au geste lui-même ou à la motivation de la patiente. Par exemple, si une patiente néglige les dangers liés à une intervention de chirurgie esthétique sur sa santé, durant une consultation préopératoire, le praticien doit l’informer et refuser de réaliser cette opération pour son bien.Rôle Du Chirurgien

Quels risque liés à une opération de chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique reste dans tous les cas un acte médical nécessitant une anesthésie, l’emploi du bistouri et entrainant des suites opératoires et des effets secondaires, plus ou moins importantes.

Les risques anesthésiques

Selon les dernières statistiques montrent qu’une personne sur 10 000 meurt à cause d’une faute médicale au cours de l’anesthésie, ce qui est rare mais pas inexistant.

Les complications fréquentes suite à une anesthésie générale sont essentiellement : les nausées, les vomissements, les maux de tête, les frissons, les troubles de mémoire et de vision, perte de la concentration, ecchymoses et démangeaisons. Par ailleurs, il existe des complications rares telles que l’infection pulmonaire, insuffisance respiratoire, la conscience sous intervention.

Les risques infectieux

Ces risques sont résultants d’une contamination microbienne (bactérienne ou fongique) durant l’intervention chirurgicale ou au niveau de l’incision après l’opération. L’infection pourrait être détectée par le patient s’il remarque une douleur anormale, un gonflement et une rougeur associés à une fièvre. Il devrait, dans ce cas, alerter son médecin le plus vite possible pour que l’infection soit limitée et facilement éliminée. L’infection pourrait parvenir du matériel utilisé, elle peut se manifester sous forme d’abcès (infection bactérienne) ou suite à la pose d’un implant mammaire. Technique de prévention : opération sous antibiotiques.

Les risques hémorragiques

Votre santé cardiovasculaire agit directement sur le bon déroulement de l’opération. Si vous êtes âgés de plus de 40 ans et vous souffrez des varices ou d’un antécédent  de caillot, le risque d’une complication grave (hémorragie) est plus important chez vous. Pour prévenir ces risques assez graves, évitez de prendre la pilule contraceptive à base d’œstrogène un mois avant l’intervention. De plus, les anticoagulants, tels que l’Aspégic et l’aspirine, favorisent le saignement et augmentent les risques hémorragiques.

Quel est le rôle du praticien dans ce cas ?

Comme on a déjà mentionné ci-dessus, le chirurgien doit refuser de réaliser une intervention qu’il juge inutile ou ayant des dangers sur la santé de son patient. Cependant, il faut expliquer les causes de sa décision et les conséquences de l’intervention.

On vous conseille donc, avant de vous faire opérer de s’informer convenablement des risques, des complications et des déceptions qui peuvent résulter. Il faut classer dans sa tête les pour et les contre, par ordre de priorité avant de foncer sans oublier que la santé vient avant la beauté.

# Rôle Du Chirurgien