La chirurgie esthétique de la reconstruction ou la chirurgie esthétique réparatrice

La chirurgie esthétique de la reconstruction ou la chirurgie esthétique réparatrice

  • chirurgie esthétique réparatrice

Chirurgie esthétique réparatrice: Plus fréquemment assimilée à la richesse qu’à son aspect humain, la chirurgie esthétique permet de restituer une vie sociale aux personnes victimes de malformations, qu’elles soient le résultat de l’hérédité, dues à un accident ou conséquentes à une maladie.
chirurgie esthétique réparatriceAinsi Botox et augmentation mammaire ne sont que l’arbre qui cache la forêt car, en effet, la chirurgie plastique n’est pas seulement un travail sur le plan esthétique, elle a également une utilité thérapeutique, voire vitale pour certains. « Langage universel » selon un certain praticien, elle permet la resocialisation des patients, en particulier les enfants.

Tel est le cas lorsqu’il s’agit de pathologies infantiles comme le bec-de-lièvre ou fente palatine, certaines tumeurs faciales, les cicatrices causées par les brûlures, etc.

Chez l’adulte, les cancers de la peau et du sein représentent les premières causes de reconstruction suite au traitement de la tumeur.

Les séquelles de ces différentes affections sont souvent synonymes d’exclusion sociale pour les patients, surtout chez l’enfant, et c’est là que la dimension esthétique de la chirurgie entre en jeu.

Au final, la chirurgie esthétique réparatrice est l’essence même de la chirurgie plastique car elle englobe reconstruction et esthétique.

C’est pourquoi il est nécessaire de la remettre dans son contexte originel et de lui reconnaître les vertus que toute autre discipline médicale possède.

Le nombre croissant de patients opérés en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, que celle-ci s’adresse aux tumeurs, aux accidents ou au rajeunissement, génère un véritable phénomène de société avec une espérance de vie qui ne cesse d’augmenter au fil des progrès scientifiques et médicaux.